IMPORTANCE DE LA GÉNÉTIQUE EN MUSCULATION

 



Fondamentalement et en simplifiant un poil, la génétique en musculation comprend:
  • Le profil hormonal (testostérone).
  • L'ossature (gros os vs os fins).
  • La forme du squelette (via la longueur des os).
  • Les insertions des fibres musculaires sur les tendons et les os (muscle long vs muscle court). .
  • Le système nerveux central.
Faisons le point dans ce court article synthétique, mais amplement suffisant .

 

 


OSSATURE ET SQUELETTE

Par ossature, il est question de l'épaississeur et la longueur des os. Avec une masse musculaire identique, celui qui a les os plus épais paraîtra  évidemment plus volumineux .

La longueur des os va déterminer quant à elle la forme de votre squelette et donc votre silhouette .

 


INSERTIONS MUSCULAIRES : MUSCLES COURTS VS MUSCLES LONGS

Les insertions des muscles sur les tendons vont déterminer la longueur de vos muscles : courts ou longs.

Par exemple si il y a de la place entre le bas de votre avant bras et votre biceps contracté, vous avez le biceps court. Vos mollets descendent assez bas vers la chevilles, vous avez les mollets longs.

À noter que plus un muscle est court, plus il peut être sujet aux blessures .

 

biceps court vs biceps long anatomie génétique musculation
Biceps court vs biceps long via plus ou moins de fibres musculaires.

 


LE SYSTÈME NERVEUX DÉTERMINE LA FORCE

Le système nerveux est également fondamental car il est un des facteurs déterminant pour la force qui elle même, va déterminer si vous pouvez soulever de plus en plus lourd au fil des séances et par conséquent, poursuivre de construire du muscle (si alimentation adaptée).

Force et hypertrophie (construction de masse musculaire) sont liées.

 


BRAS DE LEVIER (LONG MEMBRES)

En outre, si on est grand donc souvent avec des longs bras et longues jambes, le bras de leviers est plus long donc il faudra plus d'effort que pour un pratiquant plus petit pour un développement musculaire identique. C'est un principe de physique tout bête.

Par conséquent, un individu avec des longs membres est désavantagé par rapport à un pratiquant plus petit (exemple concret: tous les champions haltérophile et les gymnases sont petits ).

Cela ne veut PAS dire que ce n'est pas possible, loin de là, mais ce sera un poil plus difficile. Pour rappel, je ne suis pas là pour vous prendre pour des pigeons vendre du rêve .

 
Exemples de super physiques atteignables naturellement avec du travail et de la patience. Si vous ne trouvez pas ces personnes assez musclé, attention, vous perdez le sens de la réalité et courrez au devant des désillusions. Sur le net et particulièrement sur les réseaux sociaux, vendre du rêve et prendre les gens pour des pigeons EST LA NORME.



TAUX DE TESTOSTÉRONE DÉTERMINANT

Enfin, et c'est de TRÈÈÈÈS loin le plus déterminant, votre profil hormonal est basiquement la quantité de testostérone que vous possédez. Formule très simple : plus il y a de testostérone, mieux c'est pour la construction de masse musculaire !

D'ailleurs, les femmes ont en moyenne 10 fois (parfois 30 fois!) moins de testostérone qu'un homme ce qui explique qu'il est IMPOSSIBLE pour elles de prendre du muscle comme un homme et par conséquent aucune inquiétude à avoir sur la "perte de féminité", bien au contraire ! .

Comment savoir si vous avez beaucoup de testostérone ? C'est simple, si vous avez déjà un bon physique "sympa" sans musculation, c'est que votre taux de testostérone est plus que correct

 


MÉTABOLISME RAPIDE VS MÉTABOLISME LENT

On connais tous des personnes qui ingurgitent beaucoup de nourriture, mangent un peu tout et n'importe quoi, mais ne prennent pas de poids. Ils ont un métabolisme rapide qui brûle facilement les calories.

À l'inverse, pour d'autres personnes, c'est tout l'inverse, ils mangent moins (voire même mieux), mais prennent du poids plus facilement. Ces personnes ont un métabolisme lent.

Il est question de la résistance ou pas à l’hormone insuline. On ne peut pas y faire grand choses sinon en être conscient pour adapter son style de vie et accepter le fait qu'il y a des avantages et inconvénients en fonction de l'objectif

En l'occurrence, un individu au métabolisme lent qui cherche à perdre du poids, n'a pas d'autre choix que d'augmenter son activité physique (bouger le plus possible, marcher plus, garer la voiture plus loin, prendre les escaliers dès que possible, sport, musculation, cardio...).

Et celui qui a un métabolisme rapide qui cherche à prendre du poids (principalement du muscle si entrainement de musculation avec alimentation adaptée), a tout intérêt à limiter l'activité physique au strict nécessaire.




GÉNÉTIQUE MUSCULATION : ON NE PEUT PAS LA CHANGER

J'aimerai vous raconter ce que vous voulez entendre , que l'on peut par exemple et à force de travail "sculpter", "allonger", "affiner" un muscle ou un autre terme marketing à la con du genre, mais la vérité même moins sexy est préférable pour des personnes dotées de sens critique.

En résumé, quelque soit votre génétique, vous ne pouvez ABSOLUMENT rien y changer !

Vous ne pouvez PAS sculpter ou allonger un muscle selon vos désirs, vous pouvez juste le faire grossir ce qui est déjà pas si mal !

En effet, un muscle sollicité correctement dans le cadre d'une alimentation hypercalorique va gonfler. En cas de  rupture de l’entraînement, il va alors dégonfler petit à petit. Point barre !

La forme qu'il prendra, le développement important ou pas dépend de votre génétique .

 


 

Caliméro est désespéré... Malgré tous ses efforts sur l'entrainement et l’alimentation, il n'arrive pas à avoir le même physique que son idole sur internet... Il en est même TRÈÈÈÈÈS loin et il ne comprend pas...

Lazar Angelov est vraiment gâté par la nature et possède une génétique divine de surhomme... à moins qu'il y ait une autre explication plus simple et rationnelle !? À votre avis ? .

 


FAITES AVEC CE QUE LA NATURE VOUS A DONNÉ !

Par exemple, votre génétique a déterminé dès la naissance, la taille et forme de votre nez. Vous ne pouvez rien y changer...

Avec les muscles, contrairement au nez, on peut les faire grossir ! 

MAIS nous venons de voir que cela dépend de plusieurs facteurs 100% indépendants de notre volonté (génétique au top vs génétique bof ).

Vous voulez des gros biceps ?

Travaillez-les correctement avec diète de prise de muscle et bon repos et si après un an, ça à bougé trop lentement à votre goût, regardez la vérité en face: vous n'avez pas les bras en point fort... La vérité est cruelle mais, simple en définitive .

Cependant, rassurez vous ! Rien n'est tout blanc ou tout noir, il y a toujours des avantages et inconvénients. Vous avez comme tout le monde des points forts et des points faibles.

Même avec une génétique "Bof", il est tout à fait possible d'obtenir un super physique et optimiser sa santé... mais moins facilement et moins rapidement que celui qui a une génétique au top (les champions vs les les individus lambda).



SOYEZ RÉALISTE ET OPTIMISTE !

Pour conclure, ce qui 100% sûr et certain est que:
  • Vous deviendrez OBLIGATOIREMENT meilleur au fil des semaines .
  • Vous serez plus fort, plus musclé et plus endurant qu'à vos débuts.
  • Vous gagnerez en confiance et serez rapidement de plus en plus sûr de vous.
  • Et sans oublier une santé au top de votre forme !

À vous de garder les pieds sur terre et le sens des réalités...

IMPORTANCE DE LA GÉNÉTIQUE EN MUSCULATION IMPORTANCE DE LA GÉNÉTIQUE EN MUSCULATION Reviewed by Super Natty on décembre 28, 2017 Rating: 5

Aucun commentaire